Et oui, aujourd’hui ce n’est pas n’importe quel jour du calendrier, c’est le 8 mars ! Peut-être t’es-tu toi aussi retrouvée dans l’une de ces situations ce jour-là:

Il est 9h, tu arrives en vue de l’immeuble où tu travailles. Mais avant même que tu aies le temps de tendre la main vers la porte, ton collègue Gilbert, qui habituellement t’adresse à peine la parole, se précipite pour l’ouvrir et la tient afin de te permettre d’entrer. Et te fait remarquer avec le sourire « C’est la journée de la femme, il faut être galant. »

(Vite, qu’on donne une médaille à ce brave homme !)

15h, tu fais une petite pause avec tes collègues. Et là Bernard, ton supérieur, débarque avec une flopée de roses et offre une fleur à chaque femme de l’étage, tout en ne manquant pas de soulever « à quel point vous êtes belles mesdames aujourd’hui ».

18h, tu vas pouvoir quitter le boulot. Ton téléphone vibre, tu as reçu un SMS. C’est ton mec/ton frère/ton meilleur pote (ou autre, au choix): « Joyeuse journée de la femme ! Je t’invite au restau ce soir pour fêter ça! »

Tous les ans ou presque je connais ce genre de situation (même si pas dans le même contexte) et je ne doute pas que toi aussi.

Mais il est plus que temps de remettre les choses dans leur contexte !

Pour commencer, La journée de la femme N’EXISTE PAS. C’est La journée internationale des DROITS des femmes (ou Journée de lutte pour les droits des femmes, ou Journée des droits des femmes, ou Journée internationale des femmes).

Cette journée a été créée en 1909 dans un but militant, pour revendiquer le droit de vote des femmes, le droit au travail, et la fin des discriminations au travail. Ce n’est qu’en 1977 que les Nations Unies ont officialisé cette journée. Son but est encore aujourd’hui de se pencher sur les inégalités et discriminations dont nous sommes victimes et de mesurer le chemin qu’il reste à parcourir (entre autres).

Cette journée n’est pas là pour offrir des fleurs et des chocolats. Ce n’est ni la Saint Valentin, ni notre anniversaire (sauf évidemment pour celles qui sont nées le 8 mars). Ce n’est certainement pas non plus pour avoir droit à un deuxième ensemble lingerie à -50% ou un sèche-linge soldé.

Cette journée nous rappelle que nos droits ne sont pas garantis, et que la lutte est loin d’être gagnée. Et tant que nous vivrons dans une société patriarcale et sexiste, tant que des femmes dans le monde seront persécutées, victimes de violences, tuées, cette journée existera. Personnellement ce n’est pas quelque chose que j’ai très envie de fêter, mais c’est aussi pour ça qu’elle est si importante et qu’il est nécessaire de ne pas oublier pourquoi elle existe.

J’ai voulu écrire ce texte parce que j’en ai MARRE de voir cette journée réduite à un vaste plan marketing, à des fleurs, ou à des blagues totalement nulles du type: « On fait ce que vous voulez aujourd’hui parce que tous les autres jours de l’année c’est le jour de l’homme bwahahaha », auxquelles je n’ai vraiment plus envie de répondre.

Du coup, j’ai choisi de rester chez moi aujourd’hui, où le seul être de sexe masculin est mon chat, qui ne sait même pas quel jour on est. Mais si des gens t’embêtent avec ça, ou ne veulent vraiment pas comprendre, n’hésite pas à leur envoyer ce texte 🙂

J’ai une énorme pensée et un amour immense pour toutes les Femmes de ce monde qui vivent dans cette société patriarcale, dont toi, héroïne et Femme forte que tu es ❤