Si tu me suis depuis un moment, tu le sais peut-être: il y a un peu moins de deux ans, j’ai pris la décision de devenir végétarienne, autrement dit de ne plus manger de chair animale (viande, poisson, crustacés, etc). La cause animale me tenait réellement à coeur, et ça faisait longtemps que je voulais me jeter à l’eau. Mais il y avait ma famille qui ne comprenait vraiment pas cette démarche, puis mon amour de la viande et du poisson, et le fait qu’étant donné que j’étais intolérante au gluten, je me privais déjà largement.

Mais à force de me renseigner, l’idée a fait son chemin dans ma tête. Et d’un coup, j’ai su que c’était le bon moment. J’ai d’abord arrêté la viande, puis quelques mois plus tard le poisson.

Je me sentais bien avec cette démarche, mais pour avoir fait beaucoup de recherches, je savais déjà à l’époque que ça ne pourrait pas suffire.

L’exploitation animale ne se limite pas à la viande, mais aussi aux produits laitiers, aux oeufs, au miel, à tous les produits issus des animaux. Si tu as entendu parler des actions de L214 (entre autres), tu n’ignore sans doute pas les conditions atroces dans lesquelles vivent ces animaux d’élevage, qui n’ont rien demandé à personne et ne sont là que pour notre bon plaisir.

Mais il en va aussi de l’avenir de notre planète: cette industrie occupe 41% des surfaces agricoles de la Terre. Ses consommations en eau sont phénoménales et elle est entre autres responsables d’une grande partie de la destruction de la forêt amazonienne. Et oui, il faut bien les nourrir ces animaux et les mettre quelque part ! L’industrie de l’élevage serait aussi responsable à plus de 50% des émissions de gaz à effet de serre.

Nous le savons aujourd’hui, nous manquerons bientôt d’eau potable et de surfaces agricoles exploitables, sans compter le réchauffement climatique qui s’aggrave et les ressources qui s’épuisent. Et pourtant, nous continuons à consommer de la viande à haute quantité, en moyenne 80kg par an et par personne.

Si tu veux en savoir plus sur l’impact de l’industrie d’élevage sur la planète, je t’encourage à regarder le documentaire Cowspiracy sur Netflix.

(Je précise qu’il ne s’agit pas du tout de culpabiliser qui que ce soit, mais vraiment de faire prendre conscience de la portée de notre consommation. Même si on ne veut pas arrêter de manger de la viande, il est toujours possible d’en acheter moins souvent et de faire attention à son origine par exemple)

 

Après toutes les recherches que j’ai faites, je me retrouve à un stade où je sais que je ne peux plus faire comme si je ne savais pas, et je sens qu’il est temps de transitionner vers le véganisme.

(Il s’agit de ne consommer ni chair animale, ni produits issus des animaux, dans son alimentation mais aussi dans son mode de vie, c’est-à-dire d’exclure le cuir, la laine, la soie, etc)

Je l’avoue, le végétarisme était plutôt confortable et au final très faisable au quotidien une fois que j’y étais habituée. Mais le véganisme c’est une autre paire de manche, et là les questions fusent:

Comment se passer d’aliments qu’on adore ? De barbecue ? De RACLETTE ??
Comment faire quand on est invité.e chez d’autres personnes ?
Comment sortir au resto avec des ami.e.s sans passer pour le chieur/la chieuse de service ?
Comment faire ses courses au supermarché ? Comment repérer les ingrédients qui ne sont pas vegan dans les produits qu’on nous vend ?
Est-ce que ça coûte plus cher ?
Comment l’annoncer à sa famille, surtout quand notre entourage est omnivore ?
Quels sont les compléments alimentaires à prendre pour ne pas être carencé.e.s ?
Comment faire lors des événements (mariages, baptêmes, fêtes de famille, anniversaire) ?
Comment faire quand on a un animal ? Est-ce qu’on a le droit d’en avoir un ?
Où trouver des vêtements vegan ?
Comment réadapter les recettes qu’on aime quand on est flemmard.e en cuisine ?

etc…

Toutes ces questions, je me les pose. J’ai fait des recherches, regardé des témoignages, mais j’ai malgré tout du mal à voir comment je vais pouvoir adapter tout ça à mon quotidien.

Et c’est là que je me suis dit, pourquoi ne pas le partager avec toi ?

Mais évidemment je ne suis pas certaine que ça t’intéresse. Peut-être que tu n’as pas la moindre envie de devenir vegan, ou même que tu l’es depuis dix ans et que tu n’as plus grand chose à apprendre de ce côté là.

Donc j’ai décidé de créer une autre Newsletter. Une Newsletter où je te partagerai mes trouvailles, les applis qui me facilitent la vie, mes expériences, mes tests, mes coups de coeur, mais aussi mes doutes, mes déboires, mes erreurs, mes foirages culinaires et même mes craquages si ça arrive (je suis humaine après tout). En gros te partager tout ça avec transparence et honnêteté, dans un esprit de bienveillance et sans aucun jugement ni culpabilisation ! Je répondrai à toutes tes questions et je serai of course preneuse de bons conseils de vegans plus averti.e.s que moi 🙂

Je ne posterai pas forcément régulièrement, ce sera en fonction de mes envies et de ce que j’ai à te partager bien sûr 🙂

Alors si ça t’intéresse, que ça te parle, tu es la bienvenue pour rejoindre l’aventure (même si tu n’as pas envie d’être #vegan hein, y a de la place pour tout le monde) ! Il te suffit de cliquer sur ce lien: eepurl.com/drXO_5

Tu peux aussi partager ce post si tu connais des personnes que ça pourrait intéresser 🙂

Prends soin de toi !